Accueil > Fleurir en liturgie

Fleurir en Liturgie et Musique en Liturgie

Bouquet autel

Ce concours a été remporté par Jean-Baptiste PINAULT, chef de chœur de la Maîtrise de la Cathédrale de Versailles, organiste titulaire de St Jean-Baptiste de Grenelle (Paris XVème) et professeur agrégé au Collège du Sacré-Cœur, ainsi qu’au Lycée Notre-Dame de Grandchamp à Versailles.

Cette création diffusée pour la première fois le 30 septembre 2018 à la Basilique de Fourvière au cours du Festival « Beauté Divine » sur le thème de la Création Divine, pourrait être en lien avec le fleurissement de nos célébrations.

Ensemble

D’ailleurs, quoi de plus agréable et inspirant que de fleurir nos églises tout en écoutant nos organistes en répétition ou nos chanteurs.

Tout comme la musique en Liturgie, fleurir en Liturgie n’est pas un décor. Elle ne vient pas habiller les célébrations, elle est célébration en elle-même.

La musique et les fleurs nous rapprochent du Seigneur. La musique ouvre l’oreille du cœur, les fleurs ouvrent les cinq sens. Le chant est un don que chacun apporte pour faire un seul corps et une seule voix, une manière de manifester notre communion.

Dans le fleurissement, les fleurs s’harmonisent entre elles pour créer la composition florale, expression de notre foi.

La musique comme les fleurs accompagne la Liturgie. Toutes deux contribuent à la symphonie de la Parole de Dieu. Tout est lié, les fleurs entre elles, les notes aussi. Tout est don de Dieu. Tout est fragile, Tout est promesse d’une vie nouvelle.


Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail

Homélie de Mgr Emmanuel Gobilliard pour le 28ème dimanche du Temps Ordinaire. Que retenir de ces (...)


Du 4 octobre 2017 au 3 octobre 2018 Pourquoi des Assises Laudato Si' ? Pour répondre à l'appel (...)


Mardi 14 Novembre 2017 à 20h30 Conférence donnée par Monseigneur Samir NASSAR, archevêque maronite (...)